COSMED, l'association des PME de la filière cosmétique

Newsletter

newsletter cosmed

Newsletter 89 : 15 02 2018 : Principe de précaution, DGCCRF produits solaires MBBT [NANO], Communauté Andine, Norme 16.128, Programme des Webinars

Le principe de précaution : Cosmed réunit les Parlementaires  

Depuis qu’il fut inscrit dans la Constitution comme un droit, le principe de précaution n’a cessé d’être une source de débats conflictuels. Certains voudraient l’abolir quand d’autres appellent à le renforcer. Les positions sont tranchées, particulièrement entre ONG et média consuméristes d’un côté, et les entreprises de l’autre. Au centre, les autorités sanitaires en charge d’élaborer des réglementations protectrices pour la population.
 
Tous les secteurs de l’industrie sont concernés : ondes électromagnétiques, vaccins, peintures, matières plastiques… A elle seule, l’industrie cosmétique concentre de nombreuses interrogations au point de représenter un véritable « laboratoire sociétal » de ce principe. Conservateurs, colorants, émulsifiants, matériaux d’emballage…tout ou presque dans une formule cosmétique est devenu motif à invoquer le principe de précaution.

La principale difficulté revient pourtant en premier lieu au consommateur. A qui peut-il faire confiance ? Quelle attitude adopter, par exemple au sujet de l’aluminium ? Ce composé est médiatiquement mis à l’index dans les déodorants pour la peau, mais déclaré avec force par les autorités comme sans risque dans les vaccins injectables. Lesquelles autorités réservent pourtant aux femmes enceintes et aux nourrissons des vaccins sans aluminium…par précaution.

Malgré les ambiguïtés et confusions, le monde politique est désormais poussé à forger ses décisions à la lumière de ce principe. Le 21 février, Jean Marc Giroux, Président de Cosmed, réunit à Paris un groupe de Parlementaires et Sénateurs pour une conférence-débat sur l’état du principe de précaution aujourd’hui. Une réflexion sur les impacts réels ou supposés du principe de précaution sur la santé des consommateurs, et une sensibilisation des élus sur les répercussions concrètes sur la vie des entreprises, notamment les PME.


 

MBBT [NANO] : moratoire des inspections DGCCRF

Suite à l’action de Cosmed auprès de la DGCCRF résultant de leurs campagnes de contrôle sur les produits solaires contenant du MBBT [NANO] (cf. newsletter n° 88), la DGCCRF a accepté la proposition de Cosmed d'instaurer un moratoire sur les contrôles des produits solaires (non sprays) contenant du MBBT [NANO].
Cette suspension n’est pas une annulation de contrôle en cours (cette suspension ne concerne pas les formes sprays et aérosols). Leur éventuelle poursuite dépendra du vote de la Commission Européenne le 28 février, où la situation sera réévaluée.
 

 

Communauté Andine : vers une suppression des CVL ?

En janvier 2018, un nouveau projet de règlement cosmétique proposé par la Bolivie supprimerait les CVL des documents à fournir pour exporter des produits cosmétiques dans la Communauté Andine (Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou). La soumission de ce projet de règlement sur la plateforme de l’OMC (TBT) ouvre pour les autorités de chaque pays et pour les associations professionnelles une période de commentaires allant jusqu’en mars 2018. A l’issue de cette période, une publication pourrait être envisagée en juillet 2018. À suivre…

  

 
Norme 16 128 sur les cosmétiques bio et naturels : Cosmed informe les entreprises en région

Devant les nombreuses questions posées par la publication de la norme ISO 16.128, Cosmed a programmé des évènements en région afin d'accompagner les entreprises sur l'application de cette norme :
- 27 mars à Paris Soirée COM : « Quel avenir pour la cosmétique Bio et naturelle ?».
- 5 avril à Aix-en-Provence Journée de conférences PASS-COSMED : «Le naturel en parfumerie-cosmétique : modes de production durable et normalisation».               
- 17 mai à Brest 6ème Rencontre de l’antenne Cosmed Grand-ouest :
ateliers, visites d’entreprises et conférences sur le thème « La naturalité en cosmétique ».


Webinars Règlementaires : consultez le programme 2018

Le programme des prochains webinars règlementaires proposés aux professionnels de la filière cosmétique est disponible. Au programme de 2018 : Reach, la sécurité des emballages, les allégations en Chine, les Huiles Essentielles, l’évaluation de la sécurité des ingrédients aux USA, la certification vegan, le transport des cosmétiques classés dangereux, les scénarios d’exposition des FDS, les contraintes d’étiquetage liées aux aérosols, le Code of Practice de l’IFRA...
// Plus d'infos


Téléchargez la newsletter